Article
Le problème de mes (deux) logiciels est qu'ils sont trop innovants.

Quand les gens arrivent dessus, ils voient des tas de choses qu'ils ne connaissant pas et se disent "oulalah !". Un bon businessman qui voudrait gagner des millions sans rien faire pourrait allègrement venir glaner des idées et en tirer des composants, ce qui, j'en ai bien l'impression, s'est déjà produit. Toutes les marques logicielles qui existent, genre "Fractal"...